Retour

Les syndiqués de l'automobile affiliés à Unifor se dotent d'un mandat de grève

Les membres du syndicat Unifor qui oeuvrent dans le secteur automobile canadien se sont doté d'un mandat de grève à l'issue d'une rencontre, a annoncé le syndicat dimanche soir.

Les syndiqués de General Motors ont voté à 97,1 % en faveur de la grève, ceux de Ford, à 98,9 % et ceux de Fiat Chrysler Canada, à 99 %, a précisé Unifor.

Les conventions collectives avec les trois géants de l'automobile arrivent à échéance le 19 septembre : une grève ou un lock-out pourrait seulement avoir lieu après cette date.

Les négociations entre le syndicat et les trois fabricants automobiles ont commencé il y a trois semaines.

Le président national d'Unifor, Jerry Dias, a prévenu qu'il n'y aura d'entente avec aucune des compagnies sans engagements de la part de chacune d'entre elles pour des investissements au Canada.

« Notre demande de nouveaux investissements dépasse nos propres intérêts. Il s'agit de maintenir et de créer des emplois bien payés. Cela concerne nos communautés et la prochaine génération », a-t-il indiqué.

Unifor représente 40 000 travailleurs dans le secteur de l'automobile, dont 23 000 chez Ford, General Motors et Fiat Chrysler.

Plus d'articles

Commentaires