Retour

Les travailleurs agricoles francophones de l'Ouest concentrés au Manitoba et en Alberta

C'est dans les provinces du Manitoba et de l'Alberta que se trouvaient le plus de travailleurs agricoles de langue française de l'Ouest en 2011. C'est ce qui ressort d'une étude menée conjointement par Statistique Canada et Agroalimentaire Canada, dont les résultats ont été publiés mercredi.

En 2011, le Manitoba comptait 1065 travailleurs francophones du secteur agricole et l’Alberta en comptait 1100. En comparaison, il y en avait 875 en Saskatchewan en 2011 et 390 en Colombie-Britannique.

Toujours selon l’étude, c’est au Manitoba que la part relative des travailleurs agricoles francophones était la plus élevée, soit 3,9 %. Dans les autres provinces de l’Ouest canadien, cette part relative se situait aux environs de 1 % en 2011.

L’étude montre que ces travailleurs francophones sont principalement concentrés dans certaines régions agricoles de l’Ouest canadien. Huit d’entre elles comptaient en 2011 une concentration de travailleurs francophones supérieure à 5 %. Quatre de ces régions sont situées au Manitoba, trois en Saskatchewan et une en Alberta.

Par ailleurs, l’étude menée par Statistique Canada et Agroalimentaire Canada se penche aussi sur la présence de travailleurs francophones dans l’industrie agroalimentaire. Les conclusions des chercheurs montrent qu’en 2011, l’Alberta et la Colombie-Britannique comptaient le plus de travailleurs francophones dans ce secteur, avec respectivement 3515 et 3400 travailleurs recensés. En comparaison, ils étaient 1945 au Manitoba et 345 en Saskatchewan.

Plus d'articles

Commentaires