Retour

lnternet haute vitesse : les Madelinots devront s’armer de patience

Le projet de déploiement de l'internet haute vitesse et de la remise en état du système de câbles sous-marins aux Îles-de-la-Madeleine est reporté. Le financement n'est pas encore confirmé comme on l'espérait.

Un texte de Brigitte Dubé d'après une entrevue réalisée par Marie-Josée Paquette Comeau à Bon pied bonne heure

Joël Bourque, coordonnateur des opérations courantes du Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine, estime que la réalisation du projet serait reportée au printemps 2018.

Les demandes se déploient en deux volets : terrestre et maritime

Pour le volet terrestre, un projet doit être déployé par Bell Canada qui a remporté un appel d’offres réalisé l’automne dernier. Bell propose de déployer la fibre optique pour rehausser capacité de bande passante et faire en sorte que les entreprises deviennent plus compétitives.

Le projet est évalué à 13 millions de dollars. Bell y investit 3 millions alors que les deux paliers de gouvernement se partagent le reste du financement.

M. Bourque rappelle que selon une étude réalisée en 2015, l’offre de haute vitesse a des variantes et certaines carences aux Îles. « La communauté d’affaires a exprimé ses préoccupations parce que les télécommunications prennent de plus en plus d’importance, souligne-t-il. On travaille à combler cet écart. »

Quant au volet maritime, précise M. Bourque, les câbles sous-marins sont installés depuis 2004. Ils ont depuis été soumis à des conditions climatiques rigoureuses. Il rappelle qu’il y a eu deux bris, en 2012 et 2016. Une inspection réalisée en 2016 a révélé que des travaux de reconditionnement étaient nécessaires pour assurer la pérennité de ces infrastructures.

Ils sont essentiels pour toutes les facettes de la vie insulaire : santé, sécurité civile, éducation, économie, etc.

Le câble est quand même en bon état. « On peut reporter pour 2018, mais il faudra réparer à court terme en 2018 », prévient le coordonnateur.

Les travaux sont estimés à 12 millions de dollars. L’un des deux câbles serait remplacé complètement. Il s’agira aussi de renforcer les câbles pour faire en sorte qu’ils résistent aux tempêtes.

Plus d'articles

Commentaires