Retour

Louer un logement à Vancouver : mission impossible?

Dénicher un logement à louer à Vancouver est déjà difficile en raison de la hausse du prix de l'immobilier dans la région, mais tenter de trouver un appartement dans la métropole britanno-colombienne lorsqu'on arrive d'une autre province est quasi impossible, selon une famille québécoise.

La professeure en éducation à l'Université du Québec à Montréal (UQAM) Annie Charron a consulté les sites de location pendant des mois avant de déménager à Vancouver pour son année sabbatique avec sa famille au mois d'août.

« Quand quelque chose sort, on tente d'appeler, mais en moins de 30 minutes c'est loué », raconte-t-elle.

Selon Mme Charron, même en étant sur place, c'est un véritable exploit que de se rendre jusqu'à la signature d'un contrat de location. Le nombre de loyers est faible, et ils sont chers. Les logements vont aux locataires les plus rapides.

La Montréalaise et son conjoint, Thomas Gagné, soutiennent avoir eu plusieurs refus dès que les propriétaires potentiels découvraient qu'ils avaient deux jeunes enfants.

Après des mois de recherches, ils ont trouvé un logement dans le quartier Kitsilano qui se loue pour 1900 $ mensuellement. La famille doit se contenter d'un appartement meublé, d'une seule chambre, en sous-location.

Le prix moyen d'une maison individuelle dans le Grand Vancouver a augmenté de 17,6 % en un an pour atteindre presque 1,16 million de dollars, selon la chambre immobilière de la région.

Plus d'articles

Commentaires