Retour

Manifestation de camionneurs à Saint-Félicien

Les manifestants ont pris le départ vers 13 heures pour se regrouper devant les bureaux du premier ministre Philippe Couillard. Au même moment, un groupe plus important s’était donné rendez-vous devant l’Assemblée nationale, à Québec.

Les camionneurs, des indépendants ainsi que des travailleurs de petites entreprises de transport, affirment être défavorisés par la nouvelle réglementation qui prévoit des normes plus strictes en matière de sécurité.

Par exemple, chaque conducteur aura la responsabilité d’effectuer une inspection de 30 minutes de son véhicule avant chaque départ, ainsi que de tenir un registre des défectuosités.

Ce que reprochent les camionneurs indépendants au nouveau règlement, c’est d’avoir été tenus à l’écart lors de son élaboration et d’avoir été ainsi mis devant le fait accompli.

Ils ajoutent ne pas avoir les moyens des grandes entreprises de transport pour se plier aux nouvelles règles.

De son côté, le porte-parole de Contrôle routier Québec, Éric Santerre, soutient que l’industrie a collaboré à l’élaboration des nouvelles règles, ce qui a permis d’entendre les objections des camionneurs et des entreprises.