Retour

Marché Maisonnette: « Les ventes sont meilleures que j'espérais »

Le Marché Maisonnette, dans le village du même nom, dans la Péninsule acadienne, est ouvert depuis deux mois et déjà, on peut dire que les affaires vont bien, selon les constats du propriétaire, Gabriel LeBreton.

Un texte de René Landry

Le nouveau magasin, qui comble le vide laissé par la fermeture de l'ancienne Coop, a même déjà connu des ruptures de stock.

« Les affaires vont très bien, s'enthousiasme monsieur LeBreton. La semaine dernière, on a été victimes de notre succès. C'était une grosse semaine. Honnêtement, les ventes dépassent les attentes pour le mois de juin. Les ventes sont meilleures que j'espérais. Les vacanciers commencent seulement à arriver, avec le beau temps. Cette semaine, réellement, les ventes ont explosé, ça va très bien. On a manqué, surtout de produits frais, des fruits et légumes. On va remplir les comptoirs à nouveau. »

Jacques Godin, retraité et pompier volontaire, se réjouit des succès du nouveau magasin. Il se demande comment la communauté de Maisonnette pourrait se passer d'un magasin d'alimentation et d'un poste d'essence.

« On veut encourager notre village, répète-t-il. On a perdu notre marché pendant au moins un an et on a eu la chance d'en voir un autre ouvrir ses portes. C'est important de pouvoir le faire vivre surtout. Si on calcule le fait d'aller faire son épicerie à Caraquet, il y a une grosse différence en terme de dépense. Aussi, les prix ici sont très bons. Moi je trouve que les viandes sont de meilleure qualité. On ne voit pas de produits dont la date de péremption est dépassée. Avant, il y avait un laisser-aller. Disons que la viande est plus rouge dans le nouveau magasin. »

Le propriétaire mise énormément sur le contact direct avec les clients. Tous les jours, il s'installe à un comptoir à café, d'où il peut jaser avec les clients, apprendre à mieux les connaître ainsi que leurs besoins. « Je pense que la principale stratégie c'est d'y consacrer beaucoup de temps. Le comptoir à café, ici, c'est vraiment mon point de relations publiques. »

Plus d'articles

Commentaires