Retour

Marchés flexibles : de l’espoir à l’horizon pour les pêcheurs de Saint-Laurent

Une trentaine de pêcheurs du village franco-manitobain de Saint-Laurent ayant participé à une réunion d'information organisée par le Manitoba, mercredi, se disent satisfaits de la transition du système de vente actuel vers un système de marchés flexibles.

Dans le cadre la déréglementation de l'industrie de la pêche dans la province, le cabinet de consultants Signature Mediation a mené des consultations publiques et trois entreprises ont fait des présentations aux pêcheurs de Saint-Laurent : Arctic Blue de Chine, Homestead Foods de l’Ontario et Safer Fisheries de l’État de l’Illinois, aux États-Unis.

Le président de l'Association des pêcheurs commerciaux du lac Manitoba, Allan Gaudry, s'est dit satisfait de la réunion. Il estime que la déréglementation va permettre d'ouvrir le marché et d'apporter plus de profits aux pêcheurs.

[Les entreprises] ont pris des dispositions pour venir au Manitoba au début de la saison commerciale l’année prochaine, pour acheter les poissons des pêcheurs manitobains. C’est très positif.

Allan Gaudry, président de l'Association des pêcheurs commerciaux du lac Manitoba

Jusqu'au mois d'août, toute commercialisation devait automatiquement passer par l'Office de commercialisation du poisson d'eau douce (OCPED).

Lors d'un entretien accordé à Radio-Canada en octobre, la présidente du Centre de développement économique de Saint-Laurent, village dont l'économie dépend de l'industrie de la pêche, a signalé que l'OCPED n'achetait cependant que certaines variétés de poissons.

La transition permettra aux pêcheurs du Manitoba de vendre eux-mêmes leurs prises, sans passer par l'Office.

Jadis fleuron de l'économie du village, l'industrie de la pêche au lac Manitoba est aujourd'hui sinistrée.

« Le business est stagnant, voire inactif depuis une vingtaine d’années. Les nouvelles conditions sont intéressantes pour les pêcheurs. On aura finalement de meilleurs prix pour les poissons d’eau douce », espère M. Gaudry.

Signature Mediation est maintenant chargé d'identifier l'intérêt du secteur privé pour la construction d'une usine de transformation du poisson avant de remettre un rapport global au gouvernement sur l’état de l’industrie de la pêche au Manitoba.

Plus d'articles

Commentaires