Retour

Maternités porcines : Olymel rencontre la population de Saint-Eugène-de-Guigues

Une quarantaine de personnes ont assisté jeudi soir à une séance d'information concernant le projet de maternité porcine d'Olymel à St-Eugene-de-Guigues.

Avec les informations de Tanya Neveu

Olymel souhaite installer une quatrième maternité porcine au Témiscamingue, dans un rang à 3,4 kilomètres de la municipalité de Saint-Eugène-de-Guigues.

Il s'agit d'un projet de 10 millions de dollars qui créerait 10 emplois. Le projet de Fermes boréales au Témiscamingue comporte au total cinq maternités collectives de 2360 truies chacune.

Les participants à la séance d'information ont posé quelques questions, mais personne ne s'est opposé publiquement au projet.

La municipalité de St-Eugene-de-Guigues veut d'abord sonder la population avant de prendre position, explique la mairesse, Édith Lafond.

« C'est le genre de projet qui arrive rarement sur la table d'un conseil municipal, fait valoir Mme Lafond. Donc, la démarche est sérieuse, elle est intéressante, elle mérite qu'on lui accorde du temps. Il y a tout un message là-dedans qui est envoyé à notre communauté. St-Eugène-de-Guigues c'est une communauté presque exclusivement d'économie agricole. Ce serait contre nature de ne pas accorder toute l'importance qu'elle mérite à cette invitation-là. »

Si le projet de maternité porcine va de l'avant, la production pourrait commencer dès le printemps 2018.

Plus d'articles

Commentaires