Retour

Mise à jour - Un déficit de 427 M$ prévu en Saskatchewan

Le déficit prévu par le gouvernement de la Saskatchewan pour l'année financière 2015-2016 est 165 millions de dollars plus élevé que sa prévision faite en milieu d'année. Au milieu de son exercice financier, la province projetait plutôt un déficit de 262 millions de dollars.

Le ministre des Finances, Kevin Doherty, explique que les revenus ont été moins importants que prévu en raison de la baisse importante des prix du pétrole.  Il prévoit également un déficit de 259 millions de dollars pour l'an prochain.

Le ministre Doherty précise que les revenus ont baissé de 158 millions de dollars par rapport à la prévision faite en milieu d'année. Cette baisse représente 428 millions de dollars de moins que ce qui avait été prévu dans le budget.

Les revenus provenant des ressources non renouvelables sont en baisse de 617 millions de dollars par rapport aux prévisions budgétaires en raison des bas prix dans les secteurs du pétrole, de la potasse et du dollar canadien, fait valoir le ministre.

Les dépenses sont, par ailleurs, en hausse de 7 millions par rapport aux prévisions faites en milieu d'année et de 106 millions de dollars par rapport au budget. Cette hausse comprend 100 millions de dollars ayant servi à combattre les feux de forêt.

M. Doherty espère maintenir l'augmentation des dépenses à 2,3 % par année.

Les projections présentées par le gouvernement pour les quatre prochaines années prévoient un retour des surplus budgétaires pour l'année 2017-2018.

Le gouvernement du Parti saskatchewanais ne présentera pas de budget ce printemps en raison de l'élection provinciale du 4 avril.

L'opposition néo-démocrate (NPD) juge cette situation inacceptable. Le NPD demandait à ce que soient rappelés en chambre les députés pour discuter en détail des finances de la province.

Un déficit malgré les compressions, dit l'opposition

L'opposition néo-démocrate s'explique mal le déficit annoncé compte tenu des compressions budgétaires en éducation et dans différentes sociétés d'État.

Le chef du NPD argue que le premier ministre Wall a tout dépensé l'argent qu'avait la province en période de prospérité. « Et maintenant nous sommes au point où, après un boom économique dans cette province, il y a un énorme déficit et l'an prochain aussi. Ils ont dépensé chaque dollar très rapidement », dit Cam Broten.

Il craint que davantage de compressions soient faites dans un avenir rapproché.

Plus d'articles

Commentaires