Retour

Mise en quarantaine de 12 colonies d'abeilles au N.-B.

De petits coléoptères des ruches ont étés détectés dans des colonies d'abeilles à miel. Tout récemment arrivés au Nouveau-Brunswick, ces parasites ont provoqué la mise en quarantaine d'une douzaine de colonies dans la province.

Ils ont été repérés pour la première fois le mois dernier, dans des colonies importées d’un apiculteur ontarien. Les mises en quarantaine ont été lancées près de ces foyers d'infection.

Deux spécimens ont aussi été retrouvés dans les colonies de deux apiculteurs, à Rivière-du-Portage et à Aulac.

Ce parasite envahissant est nouveau pour l’abeille à miel. En grand nombre, ces coléoptères ravagent les colonies d’abeilles affaiblies, en nuisant à leur santé, en gâchant leur miel. Ils peuvent aussi endommager l’équipement des apiculteurs.

Le gouvernement recommande de signaler tout insecte ressemblant à un petit coléoptère des ruches à l'apiculteur provincial.

Plus d'articles

Commentaires