La Gaspésie a connu une baisse de la récolte de chevreuil cet automne, selon les données préliminaires du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs, tandis que les chiffres sont stables au Bas-Saint-Laurent.

Les données sont encore préliminaires. Les résultats définitifs seront connus à la fin du mois de janvier, notamment à cause de l’île d’Anticosti où la chasse se terminera le 24 décembre.

Un inventaire de caractérisation des ravages sera réalisé au Bas-Saint-Laurent au cours de l'hiver.

Dans la province, le succès de la chasse est comparable à la moyenne de la dernière décennie, où 53 000 bêtes ont été abattues par 141 500 chasseurs.