Retour

Muskrat Falls : l'inquiétude à Terre-Neuve pousse des consommateurs vers le mazout

De nombreux consommateurs à Terre-Neuve se convertissent au chauffage au mazout en partie parce qu'ils craignent une hausse des tarifs de l'électricité liée aux coûts du projet hydroélectrique de Muskrat Falls, affirment des entrepreneurs.

« La raison pour laquelle les gens font le changement est Muskrat Falls », affirme Sean Parrell, propriétaire de l'entreprise Avalon Plumbing and Heating, qui offre des services d'installation de systèmes de chauffage.

M. Parrell explique que ces consommateurs ne sont pas seulement motivés par la baisse du prix des produits pétroliers. Il dit qu'ils sont influencés par les prévisions de hausse du prix de l'électricité lorsque les installations de Muskrat Falls vont commencer à en produire.

Le PDG de la société Nalcor Energy, Stan Marshall, a indiqué en juin dernier que l'estimation des coûts du projet était révisée à 11,4 milliards de dollars avec les intérêts, alors qu'en 2012, les coûts étaient évalués à 6,2 milliards. Par conséquent, il est maintenant prévu qu'une famille moyenne à Terre-Neuve payera 150 $ de plus par mois pour son électricité à partir de 2022.

Selon M. Parrell, la popularité du mazout a beaucoup diminué ces dernières années, mais maintenant il constate le contraire. Il dit que l'an dernier il faisait des travaux d'entretien sur un ou deux chauffages électriques par semaine. Maintenant, ses clients ne l'appellent pour cela qu'environ une fois tous les six mois.

Son plus grand problème en ce moment, ajoute-t-il, est de recruter des travailleurs pour répondre à la demande pour les chaudières au mazout.

Livraisons de mazout à la hausse

Chris Forward, directeur général du fournisseur de mazout Harvey's Oil, dit aussi que la demande pour ce combustible augmente.

Il explique qu'au cours des 15 dernières années, de nombreux consommateurs convertissaient leur chauffage à l'électricité parce que le mazout coûtait cher ou parce qu'ils craignaient de possibles fuites du combustible. Aujourd'hui toutefois, poursuit-il, les gens peuvent acheter des réservoirs en fibres de verre qui ne rouillent pas et qui ont une garantie de 50 ans.

Un consommateur de mazout convaincu

Bruce Belbin, propriétaire d'une maison, indique qu'il a failli passer au chauffage à l'électricité, mais qu'il a décidé de rester avec le mazout. Il dit que l'incertitude entourant l'avenir des tarifs de l'électricité l'inquiète.

M. Belbin explique qu'il a étudié le marché des produits énergétiques, et qu'il se préoccupe des prévisions selon lesquelles le prix de l'électricité va monter en flèche.

Il ajoute qu'en cas de pannes de courant, il peut toujours faire fonctionner sa chaudière au mazout à l'aide d'une génératrice et rester bien en chaud.

Plus d'articles

Commentaires