Retour

Nalcor enregistre des profits malgré Muskrat Falls

Non seulement les événements de Muskrat Falls n'ont pas empêché l'entreprise d'enregistrer des profits, mais cela représente une amélioration par rapport à l'an dernier où Nalcor avait plutôt un manque à gagner; soit un déficit de 1,2 millions de dollars l'an dernier et des profits de 37,5 millions pour le présent trimestre.

On attribue cette hausse à une augmentation de la production de pétrole au large de Terre-Neuve-et-Labrador.

La société d'énergie admet tout de même que les événements entourant le site du futur projet hydroélectrique de Muskrat Falls ont perturbé le cours des choses. Nalcor entend donc se « remettre sur les rails et compléter autant de travail que possible d'ici l'hiver ou le printemps », assure son président-directeur général, Stan Marshall.

Le coût des manifestations

La compagnie estime que les protestations de Muskrat Falls lui auront coûté entre 200 et 300 millions de dollars et retardé les travaux de deux ou trois mois.

M. Marshall a indiqué que Nalcor n'est pour l'instant pas en mesure de dire à combien s'élèvera la facture liée à l'entente que le gouvernement a conclue avec les peuples autochtones.

Le gouvernement s'est aussi engagé à mener une étude d'impact indépendante afin de connaître les possibilités de contamination au méthylmercure liées à l'inondation du bassin hydroélectrique et à la nécessité de nettoyer ces terres arables.

La première phase de l'inondation a déjà été entamée et le niveau d'eau dans le réservoir permettra de préparer le site pour l'hiver.