Retour

Négociations rompues à l’Université Laval

La conciliation a échoué entre le syndicat des employés de soutien de l'Université Laval et la direction de l'institution.

Les deux rencontres de négociations qui ont eu lieu lundi et mardi n'ont permis aucun rapprochement.

Les points au coeur du litige demeurent la mobilité de la main-d'oeuvre et le financement du régime de retraite.

Le conseiller syndical Éric-Jan Zubrzycki estime que la balle est dans le camp de l’Université Laval.

« On a fait des propositions, on en a fait qui sont intéressantes, des concessions qui sont importantes. L’Université Laval doit les apprécier à leur juste valeur et nous revenir avec quelque chose qui peut être intéressant pour les deux parties. »

Le syndicat envisage dès maintenant d'exercer des moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève. Ce syndicat représente 1900 employés.

Les employés de soutien sont sans contrat de travail depuis le 1er avril 2016.