Retour

Nemaska Lithium forme des travailleurs autochtones pour exploiter les mines locales

Une douzaine de membres de la communauté crie de Nemaska au nord du Québec sont de passage à Shawinigan pour visiter l'usine de Nemaska Lithium qui exploitera une mine tout près de chez eux. Ils participent à un programme de formation du gouvernement fédéral.

Le programme L'essentiel des mines a pour but d'initier les communautés autochtones aux différents métiers en lien avec les mines pour éventuellement les amener à y travailler.

« Maintenant, j'ai les connaissances de base parce que je fais cette formation et ça me donne une vue d'ensemble sur ce qui se passe dans une mine », dit l'un des membres en formation, Reuben Wapachee.

Nemaska Lithium, qui exploitera un gisement à 30 km de leur communauté d'ici environ un an, souhaite embaucher le plus possible de travailleurs locaux pour réduire ses coûts d'hébergement et de déplacement de main-d'œuvre, tout en augmentant le sentiment d'appartenance.

Pour plusieurs Cries qui y participent, c'est une rare occasion d'accéder à un emploi sans avoir à quitter la communauté.

Les activités à la mine devraient débuter en juin 2018. À terme, entre 175 et 200 personnes travailleront à la mine de Wabouchi et 100 autres à l'usine de Shawinigan.