Retour

Nestlé débourse 11 milliards de dollars pour distribuer les cafés Starbucks

Nestlé conclut une entente avec Starbucks afin de distribuer les cafés et autres produits à l'extérieur des points de vente de la multinationale. Nestlé versera près de 11 milliards de dollars canadiens au géant américain pour un créneau qui génère des ventes annuelles de 2,6 milliards de dollars canadiens.

Dans un communiqué, Nestlé soutient que cette transaction lui procure une « solide plateforme de croissance continue » en Amérique du Nord et qu’elle lui fournira des occasions de croissance dans le reste du monde avec « les produits haut de gamme Starbucks ».

Selon Bloomberg, cette alliance souligne les efforts de Starbucks afin de gagner des parts de marché dans le café haut de gamme. L’entreprise derrière les marques Nespresso et Nescafé est attaquée par JAB Holding Co. aux États-Unis.

Ce conglomérat, propriété de la famille milliardaire européenne Reimann, a investi plus de 30 milliards de dollars américains pour construire un empire du café, qui comprend notamment Keurig Green Mountain et Peet’s.

« Avec Starbucks, Nescafé et Nespresso, nous réunissons trois marques emblématiques du monde du café, a indiqué Mark Schneider, président et chef de la direction de Nestlé. Nous sommes ravis que Starbucks devienne notre partenaire. Les deux entreprises partagent une véritable passion pour le café d’exception et sont fières d’être reconnues comme des leaders globaux pour leur approvisionnement en café responsable et durable. »

« Cette alliance globale dans le café apportera l'expérience Starbucks dans les foyers de millions d'autres personnes dans le monde grâce à la portée et à la réputation de Nestlé », a déclaré dans un communiqué Kevin Johnson, président et chef de la direction de Starbucks.

Nestlé prévoit que cette transaction contribuera positivement à son bénéfice par action et à ses objectifs de croissance interne dès 2019.

L’entente est sujette à l’approbation des autorités de réglementation et sa finalisation est prévue pour la fin de 2018.

Starbucks au premier rang en Amérique du Nord

Bien que Starbucks domine le marché américain du café, évalué à 13,8 milliards de dollars américains, Nescafé et Nespresso occupent les premiers rangs mondiaux, selon Euromonitor.

Lors d’une conférence téléphonique en janvier, le chef des finances de Starbucks, Scott Maw, indiquait que l’entreprise de Seattle examinait chacun de ses secteurs d’activités afin de rationaliser ses opérations et de se concentrer sur celles qui contribuaient le plus à ses ventes et au bénéfice.

Starbucks a déjà été sanctionnée dans le passé pour ne pas avoir respecté une entente de distribution. En novembre 2013, l'entreprise de Seattle avait été condamnée à verser une amende de 2,7 milliards de dollars américains à Kraft pour s’être retirée prématurément d’une entente de distribution de ses produits.

La dispute avait éclaté en 2011, quand Starbucks avait décidé de mettre fin à une entente qui permettait à Kraft de distribuer ses cafés en épicerie.

Pendant la dispute, les deux parties s’accusaient mutuellement d’avoir mal géré leurs marques et de ne pas avoir respecté le contrat qui les liait.

Plus d'articles