Retour

Neuf postes supprimés au Saskatoon Star Phoenix

Le Saskatoon Star Phoenix perd neuf postes dans le cadre de réduction des dépenses salariales de Postmedia.

Six employés participent au programme de départs volontaires et le quotidien ne pourvoira pas trois postes vacants. Ces compressions touchent des postes de journalistes, de photographes et de l’équipe éditoriale.

De son côté, le Leader Post de Regina a perdu huit membres de son personnel plus tôt cette semaine. « Chaque fois que nous pensons que les compressions ont touché le fond, ils [ la direction ] trouvent un nouveau fond », avait alors souligné le président de la section canadienne des Travailleurs en Communication d'Amérique du Nord, Martin O'Hanlon.

Chaque fois que nous perdons des journalistes, c’est malheureux pour la salle de nouvelles, pour le journal, pour la communauté, pour la démocratie.

Martin O'Hanlon, président de la section canadienne des Travailleurs en Communication d'Amérique du Nord.

Postmedia a annoncé en octobre qu’elle avait l’intention de réduire ses dépenses salariales de 20 % par l'entremise d'un programme de départs volontaires et que des suppressions de postes pourraient être envisagées.

Plus tôt cette année, le groupe avait annoncé la fusion des salles de rédaction de huit journaux à Edmonton, Ottawa, Calgary et Vancouver.

Les employés du Saskatoon Star Phoenix ne sont pas syndiqués.