Retour

Nexen suspend ses activités pétrolières sur le site de Long Lake

L'entreprise Nexen suspend ses activités sur son site de Long Lake au sud-est de Fort McMurray, où une fuite importante sur un pipeline a été détectée en juillet, afin de se conformer à un ordre de l'Agence de réglementation de l'énergie de l'Alberta.

L'entreprise estime que la fermeture durera jusqu'à deux semaines, le temps de prouver à l'Agence que ses pipelines sont sécuritaires.

L'Agence de réglementation de l'énergie avait ordonné à l'entreprise de fermer 95 pipelines dans ce secteur, vendredi, ce qui représente environ le quart des pipelines qui sont utilisés sur le site de Long Lake, selon le porte-parole de l'Agence Bob Curran.

« Notre préoccupation demeure la même : l'entreprise doit nous fournir les garanties que les lignes en question peuvent être utilisées de façon sécuritaire », affirme Bob Curran.

Une porte-parole de Nexen, Diane Kossman, a affirmé par courriel mardi que l'entreprise fournit la documentation nécessaire au régulateur de l'énergie de l'Alberta.

« Nous gérons les risques associés à la fermeture sécuritaire du complexe et des installations intégrées », peut-on lire dans le courriel.

Nexen est maintenant une filiale du géant énergétique chinois CNOOC, après avoir été achetée pour 15,1 milliards de dollars en 2012.

Plus d'articles

Commentaires