Les employés de l'usine Bombardier de La Pocatière feront différents travaux de soudure sur 67 des 89 tramways livrés par l'entreprise à Toronto.

Un texte de Patrick Bergeron avec la collaboration de Julie Tremblay

Selon un porte-parole de Bombardier, il s'agit de travaux de « maintenance préventive ». Chaque tramway devrait passer 12 semaines à l'usine kamouraskoise.

Le président du syndicat des employés de Bombardier, Mario Guignard, affirme que les soudures à refaire n'avaient pas été réalisées à La Pocatière. Ces problèmes sont apparemment liés à des éléments structuraux en provenance du Mexique et situés au plancher des wagons.

Même si Bombardier affirme que ce contrat demandera de 25 à 35 employés de plus par jour, Mario Guignard affirme que des négociations doivent avoir lieu au cours des prochains jours à cet effet.

Il confirme cependant que cela permettra de réduire le nombre de mises à pied prévues au terme du contrat des wagons de métro AZUR, à la fin de 2018.

De passage à Rimouski mercredi, le ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour, a affirmé que c'est une bonne nouvelle pour les travailleurs de La Pocatière.

Le contrat pour VIA Rail prend son envol

Par ailleurs, le premier des 17 wagons de VIA Rail qui doivent être modernisés à l'usine est arrivé à l'usine. Au cours des prochaines semaines, les ingénieurs de Bombardier termineront les plans et devis pour les travaux à effectuer.

Ce contrat de 54 millions de dollars devrait se terminer en 2020.

Plus d'articles