Retour

Nouveaux délais dans le projet de parc éolien aux Îles-de-la-Madeleine

Le projet de parc éolien aux Îles-de-la-Madeleine est de nouveau retardé. Le mât de mesure de vent n'a pas encore été installé, ce qui retarde la compilation des données.

D'après une entrevue réalisée par Maude Rivard à l'émission « Au coeur du monde »

L’installation du mât de mesure est une étape essentielle pour la poursuite de ce projet de parc éolien de trois éoliennes totalisant 6MW à la dune du Nord.

Selon le directeur général de la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Gilbert Scantland, ce sont les délais de livraison de cet équipement qui causent ce retard. Il devrait être installé dans la semaine du 13 février.

« Les vents d’hiver ont un meilleur régime, explique-t-il. Il est important d’avoir des mesures de vents qui permettent de bien modéliser la production ainsi que d'évaluer le rendement financier et énergétique du parc. Ce sont des étapes importantes. »

On pourra fournir les données à compter de mars aux promoteurs éventuels.

Gilbert Scantland, directeur général de la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

M. Scantland rappelle qu’il s’agit d’un contexte complexe. « C’est un environnement fragile qu’on veut respecter, mentionne-t-il. La dune du Nord est un habitat protégé pour le corème de Conrad et il y a plusieurs espèces aviaires à statut précaire. »

M. Scantland a bon espoir de voir réaliser le projet avant la fin de 2018. Une consultation publique est prévue ce printemps.

Plus d'articles