Retour

Nouvelle direction pour le développement d’une mine de graphite près de Hearst

Le projet de développement d'une mine de graphite à l'ouest de Hearst prend une nouvelle tournure. Des actionnaires dissidents ont récemment pris le contrôle de la compagnie minière Zenyatta Ventures de Thunder Bay, qui détient le gisement de graphite Albany.

Un texte de Francis Bouchard

Lors d’une rencontre spéciale tenue à Toronto le 11 mai, ces actionnaires dissidents ont obtenu l’appui de la majorité des détenteurs d’actions pour le retrait de quatre des six directeurs de l'entreprise, incluant le président, et l’élection de trois membres au conseil d’administration.

Le groupe d’actionnaires dissidents déplorait le manque de progrès dans le développement de l’important gisement de graphite au cours des dernières années, ainsi qu’une situation financière de plus en plus fragile.

Francis Dubé, un optométriste de la région de Welland, était à la tête du groupe au cours des derniers mois. Il fait partie des trois nouveaux directeurs du conseil d’administration de Zenyatta Ventures.

Les nouveaux dirigeants disent avoir un plan pour le développement de l’entreprise et du projet.

« Il faut financer la compagnie correctement, ce qui va permettre d’avancer le projet », affirme Francis Dubé.

Celui-ci souligne qu'il faudra conclure une entente de partenariat avec la Première Nation de Constance Lake pour le développement du gisement, qui se trouve sur son territoire ancestral. Une entente avait déjà été conclue pour la phase d’exploration.

M. Dubé souligne qu’une rencontre a été tenue avec des représentants de la Première Nation la veille de la journée du vote des actionnaires.

Le sous-produit du graphite, le graphène, pourrait être utilisé dans plusieurs produits, notamment le ciment ou le plastique, pour les solidifier.

Le développement d’une mine pourrait créer des centaines d'emplois directs ou indirects dans la région.

Il s’agirait d’une diversification de l’économie de la région qui, actuellement, dépend principalement de l’industrie forestière.

Une étude d’impact environnemental doit être effectuée avant le développement de la mine. Dans le meilleur des cas, Zenyatta Ventures espère entreprendre l'exploitation de la mine dans trois ans.