L'entreprise OEM Sherbrooke vient de signer un contrat de 7 millions de dollars américains pour la conception et la fabrication d'une nouvelle usine de recyclage située à Sarasota, en Floride.

Pour réaliser ce contrat, l'entreprise est à la recherche d'une vingtaine de travailleurs comme des dessinateurs, des assembleurs soudeurs, des mécaniciens de chantier, des électrotechniciens et un ingénieur électrique, entre autres.

Toutes les étapes de la construction de l'usine sont faites à Sherbrooke : le design, la conception, le montage des équipements, etc. « Une fois tout prêt, on envoie le tout par transporteur. Des fois, on fait aussi l'installation », explique la chargée de projet, Linda Truong.

L'usine de recyclage qui sera construire en sera une de haute capacité. Au total, 50 tonnes de matières recyclables à l'heure seront traitées. C'est cinq fois la capacité de l'usine estrienne.

OEM Sherbrooke conçoit aussi des équipements de tri optique haute performance pour l'identification et la séparation de plastiques et autres matériaux.

Les affaires vont plutôt bien pour cette usine située dans le parc industriel régional de Sherbrooke. « Nous avons beaucoup de projets de prévus cette année. En plus des usines recyclages, on développe des équipements pour des nouvelles méthodes de conditionnement de la matière organique. On sait qu'en 2020, il sera interdit d'enfouir des matières organiques. Il faut donc trouver de nouvelles solutions pour conditionner la matière. Nous avons aussi beaucoup de clients dans le secteur de la construction et de la démolition qui cherchent des solutions à la valorisation de leurs matières. »

Au total, quelque 65 employés travaillent chez OEM Sherbrooke.

Plus d'articles

Commentaires