Retour

Olymel investit 80 M$ à Yamachiche et créera 350 emplois

Olymel investit 80 millions de dollars dans un projet de transformation de porcs à Yamachiche, en Mauricie. L'investissement permettra d'agrandir l'usine ATrahan et de doubler son volume de production d'ici trois ans. 350 emplois seront créés dans la foulée de cet investissement.

Les travaux d'agrandissement de l'usine du chemin des Acadiens, à Yamachiche, et le regroupement de ses activités avec Lucyporc, une autre division d'Olymel, devraient commencer cet automne.

Ils comprendront le réaménagement de l'aire de réception des porcs, l'agrandissement du secteur de l'abattage, des salles frigorifiques et de la salle de découpe, des secteurs de l'entreposage, de l'expédition et des services, ainsi que des installations de traitement des eaux.

Une fois les travaux terminés, l'usine sera dotée des équipements de dernière génération. Cela lui permettra de valoriser davantage ses produits et de poursuivre le développement de sa gamme de produits de qualité supérieure sous la bannière de Lucyporc, qui fait beaucoup affaire avec le Japon.

Un deuxième quart de travail ajouté

Un deuxième quart de travail sera aussi ajouté dans l'établissement d'abattage et de découpe de porcs d'Olymel. En plus des 360 employés d'Olymel à l'usine ATrahan et des 430 employés de Lucyporc, ce projet devrait créer 350 nouveaux emplois, portant à plus de 1000 le nombre d'employés.

Olymel et Groupe Robitaille investissent dans le cadre de leur partenariat dans l'entreprise Lucyporc. Le projet à Yamachiche fait aussi partie de la réorganisation des activités d'Olymel dans le secteur du porc frais dans l'Est du Canada.

Le président-directeur général d'Olymel, Réjean Nadeau, explique que l'investissement annoncé mardi illustre le nouveau modèle d'affaires de l'entreprise pour rentabiliser ses activités dans le secteur du porc frais de l'Est du Canada et qu'il cherche à répondre à une demande croissante sur les marchés américains et asiatiques.

Plus d'articles

Commentaires