Retour

Ontario Northland met en lock-out ses mécaniciens

La Commission de transport Ontario Northland met en lock-out ses 195 mécaniciens de trains et d'autocars, mais assure que les services de transport par train et autocar ne seront pas affectés par le conflit de travail.

Les mécaniciens ont été informés tôt mercredi matin. Comme la loi fédérale prévoit un préavis de 72 heures, ils seront payés jusqu'à samedi, date du début officiel du lock-out.

Mais lorsque les employés ont voulu rentrer au travail mercredi matin, ils ont constaté que l'accès leur était déjà refusé.

Le syndicat Unifor affirme qu'il s'agit d'un geste illégal. Le syndicat a déposé une plainte au conseil canadien des relations industrielles, demandant que les employés puissent retourner au travail.

Le président de la section locale du syndicat Unifor, Andy Mitchell, dit avoir été surpris de recevoir l'avis de lock-out. Il dit que les deux parties s'étaient entendues hier soir pour retourner à la table de négociations vendredi. 

Les employés touchés sont basés à North Bay, Cochrane, Hearst, Moosonee, Englehart, Rouyn-Noranda et Timmins.

Dans un communiqué, Ontario Northland dit avoir présenté une offre définitive au syndicat Unifor vendredi dernier. Selon la direction du transporteur, des modifications à certaines dispositions du contrat de travail sont nécessaires. Ces modifications touchent, entre autres, les avantages sociaux et la sécurité d'emploi.

Les points en litige entre la Commission de transport Ontario Northland et le syndicat portent surtout sur la sous-traitance. Le transporteur souhaite avoir plus de flexibilité, mais le syndicat craint des mises à pied déguisées.

Selon la présidente d'Ontario Northland, Corrinna Moore, le lock-out était inévitable pour redresser la situation de la société, qui connaît des difficultés importantes depuis quelques années.

Les 195 mécaniciens d'Ontario Northland sont sans contrat de travail depuis 2013.

Avec les informations de Sophie Houle-Drapeau et de Martine Laberge

Plus d'articles

Commentaires