Retour

Opération séduction pour attirer des entreprises « vertes » à Port-Daniel–Gascons

Le comité de maximisation pour les retombées économiques de Port-Daniel–Gascons souhaite attirer des entreprises spécialisées dans le développement de technologies propres en périphérie de la cimenterie.

Un texte de Félix Morrissette-Beaulieu

Le comité tiendra le Colloque Défi Carbone les 16 et 17 mai à Percé.

L'objectif sera de démontrer que Ciment McInnis peut représenter un partenaire incontournable pour ces entreprises, selon le coordonnateur du comité de maximisation des retombées économiques de Port-Daniel–Gascons, Jean-Philippe Chartrand.

« On souhaite les convaincre de s'établir et c'est pour ça qu'il y a un fort potentiel parce que ces entreprises-là, elles sont à une étape où elles ont à considérer à quel endroit dans le monde elles vont s'installer pour développer leur technologie à pleine capacité ».

Selon lui, les émissions de carbones de la cimenterie représentent une occasion d’affaires pour ces entreprises.

Le Colloque Défi Carbone a pour objectif de rassembler les entreprises spécialisées dans les technologies vertes, les intervenants du monde économique et les chercheurs, ajoute M. Chartrand.

« Depuis presque un an, nous avons rencontré différentes entreprises industrielles. On a aussi parlé avec des chercheurs du secteur des technologies propres […] On a cru bon de permettre à tous ces intervenants-là de se parler entre eux, chez nous, sur notre territoire, et mieux voir le potentiel. »

Il s’agit d’un premier pas pour l’implantation d’une grappe industrielle composée d'entreprises en technologie verte dans la région de Port-Daniel–Gascons, conclut le coordonnateur.