Alors qu'il vient d'inaugurer de nouvelles installations en Inde, l'entreprise de Québec Optel Vision prévoit l'embauche de quelque 300 employés au cours de la prochaine année.

L'entreprise de Québec, qui propose aux entreprises pharmaceutiques des solutions pour tracer et inspecter leurs produits, estime que son chiffre d'affaires va doubler cette année, passant de 100 à 200 millions de dollars.

« Ça fait quatre ans qu’on [a des activités en Inde]. On avait pris le pari que le marché pharmaceutique allait grossir en Inde », explique Louis Roy, président du Groupe Optel.

Assez vite, on est devenu un joueur important. Maintenant, on est le joueur numéro 1 en Inde.

Louis Roy, président du Groupe Optel

Avec ce nouveau pied-à-terre sur le continent asiatique, le Groupe Optel espère faire le saut dans d’autres pays avoisinants.

« Déjà, on commence à avoir des contrats intéressants en Chine, en Thaïlande, en Indonésie […]. C’est des pays où nos compétiteurs peuvent être quatre fois moins chers. Si on réussit à baisser nos coûts, ça va nous permettre d’entrer dans d’autres pays. »

Une compagnie socioresponsable

Avec ces nouveaux développements, le Groupe Optel souhaite continuer d’avoir un comportement socioresponsable.

« L'objectif d’Optel depuis sa création, c'est d'essayer de devenir une compagnie qui a le plus d'impact possible pour rendre le monde meilleur. On développe beaucoup la socioresponsabilité du point de vue des comportements fiscaux aussi des comportements environnementaux et de santé durable », conclut Louis Roy.

Plus d'articles

Commentaires