Retour

Ottawa annonce des mesures pour faciliter l'immigration économique francophone

Les candidats à l'« immigration économique » au Canada obtiendront davantage de points s'ils maîtrisent le français ou s'ils ont déjà un frère ou une soeur au pays.

Le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen, a annoncé lundi que le gouvernement fédéral modifie son programme « Entrée express » à compter de mardi.

Les changements visent à accueillir un plus grand nombre d'immigrants qualifiés ayant ici un frère ou une soeur « qui pourra les aider à s'adapter rapidement à leur nouvelle vie », et aussi à permettre aux communautés francophones en situation minoritaire de continuer à s'épanouir, indique-t-on.

Par ailleurs, l'inscription au Guichet-Emplois ne sera plus obligatoire pour les candidats.

Les programmes gérés au moyen du système « Entrée express » visent à attirer des travailleurs étrangers hautement spécialisés ou d'ex-étudiants étrangers qui veulent s'installer au Canada en permanence, et dont les compétences sont prisées par des employeurs de tout le pays, précise le gouvernement fédéral.

« Entrée express » gère les demandes pour les principaux programmes d'immigration économique comme la catégorie de « l'expérience canadienne », le Programme des travailleurs qualifiés, le Programme des travailleurs de métiers spécialisés, et une partie du Programme des candidats des provinces.

Plus d'articles

Commentaires