Retour

Ottawa compte sur les infrastructures pour relancer l'économie

Le gouvernement Trudeau compte toujours beaucoup sur le développement des infrastructures pour aider l'économie canadienne à se développer.

C’est ce qu’a indiqué le ministre des Finances, Bill Morneau, après avoir rencontré des économistes du secteur privé, vendredi matin, à Toronto, afin de connaître leurs points de vue en prévision de son prochain budget.

Il a estimé que ce qu’il avait entendu lors de cette réunion l’avait convaincu qu’il est sur la bonne voie.

M. Morneau, qui a répété vouloir agir avec prudence, mettra l’accent sur les travaux d’infrastructures, même si les emplois créés dans le secteur de la construction, bien qu’à temps plein, ne durent généralement qu’un moment.

Les investissements dans les infrastructures vont avoir un impact dans le court terme, mais aussi dans le long terme […] De meilleures infrastructures vont permettre aux gens de se rendre plus vite au travail et à la maison, elles vont aussi aider les entreprises à être plus efficaces dans le long terme.

Bill Morneau, ministre des Finances

L'inconnu de Washington

Le changement de garde à Washington aura certainement un impact sur les exportations canadiennes, le futur président Donald Trump ayant annoncé son intention de renégocier plusieurs accords commerciaux. Selon un rapport de la Banque Nationale, les exportations canadiennes pourraient même connaître un ralentissement de 10 %.

Le ministre des Finances a souligné qu’il faudrait attendre que M. Trump entre en fonction pour discuter davantage avec son équipe et établir une stratégie.

Le véritable dialogue n’a pas encore débuté.

Bill Morneau, au sujet de la nouvelle administration américaine

M. Morneau entend faire valoir auprès de Washington l’importance du Canada comme partenaire commercial des États-Unis. « Le Canada est la plus importante destination pour les exportations de 35 États américains », a-t-il fait valoir.

Pour sa part, le Canada exporte environ 70 % de ses marchandises aux États-Unis.

Les experts qui ont rencontré M. Morneau vendredi ont également exprimé une certaine hâte de voir les impacts sur l’économie des investissements d’Ottawa.

Ils se sont néanmoins montrés relativement optimistes pour les prochains mois.

Plus d'articles

Commentaires