Ottawa annonce un investissement de 10 M $ pour soutenir des projets d'entretien de sentiers de motoneige et de ski de fond au Québec.

Avec ces investissements, les clubs de la province pourront renouveler leurs dameuses pour entretenir les sentiers qui, dans bien des cas, sont en fin de vie.

Pour le responsable de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine de la Fédération des clubs de motoneige liste du Québec, Danis Pelletier, il s’agit d’une très bonne nouvelle. Selon lui, l’industrie de la motoneige laisse. Uniquement en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, environ 40 millions de dollars en retombée économique, chaque hiver.

La députée de Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, explique que la machinerie des clubs de motoneige était désuète et ne permettait plus de réaliser un entretien adéquat des sentiers en Gaspésie. « C’est majeur au niveau du développement des hôteliers, de la restauration, des gens qui font l’entretien des motoneiges et des stations-service », précise-t-elle.

Les clubs de motoneige peuvent déposer leurs projets auprès de développement économique Canada.

D'après les informations de Jean-François Deschênes