Retour

Où acheter la marijuana une fois sa consommation légalisée?

« On ne peut pas imaginer de distribution libre à but lucratif comme n'importe quel produit qu'on vend », affirme Réal Morin, médecin-conseil et coordonnateur du chantier cannabis à l’Institut.

Pas de vente par les entreprises privées

Le Dr Morin croit que la vente du cannabis devrait être confiée à une « agence gouvernementale de type monopole d’État ». En entrevue à l'émission 360 PM, il a précisé que cette organisation devrait avoir la prévention comme principale préoccupation et non pas une mission économique comme c'est le cas d’autres sociétés d’État.

On doit avoir comme objectif, quand on vend ce produit-là, d’en vendre le moins possible, parce qu’on convient qu’il n’y a pas beaucoup d’intérêt pour la santé de vendre ce produit-là.

Réal Morin, médecin-conseil à l’Institut national de santé publique du Québec

Le médecin pense que si la vente de cannabis s’effectue dans un cadre approprié, la consommation de cannabis pourrait ne pas trop augmenter au pays même si elle devient légale.