Retour

Pêche au crabe : retour à la normale en 2018

Après une année record dans la pêche au crabe des neiges en 2017, les pêcheurs doivent prévoir un retour à la normale en 2018.

La biomasse a chuté de 33 % comparativement à l'année dernière, elle se situe 66 000 tonnes dans le golfe du Saint-Laurent, alors que la saison dernière, on calculait qu’elle atteignait 99 000 tonnes.

Le responsable du crabe des neiges au ministère des Pêches et Océans, Mikio Moriyasu, affirme qu’ il ne s’agit pas réellement d’une chute, mais bien d’un retour à la normale. « Si on compare la biomasse estimée entre 2012 et 2016, on va chercher une moyenne de 66 000 tonnes. C’est donc comparable à la moyenne de cinq années, sauf l’année dernière qui était extraordinaire. »

Malgré tout, il explique qu'une réduction du quota est à prévoir. La règle d’exploitation, établie depuis 2013, fait que selon le niveau de biomasse, une formule calcule le quota pour l’année à venir. Cette année c’est 38,3 % qui pourront être exploités, soit 25 300 tonnes.

Il y aura des discussions à ce sujet à la fin février entre les pêcheurs et les scientifiques, mais la décision finale revient au ministre.

Mikio Moriyasu se fait rassurant au sujet du nombre de crabes à pêcher : « Il n’y a rien à craindre, le stock est très bon. »

Plus d'articles