C'est samedi que prend fin la saison de la pêche au homard dans la zone 23 au Nouveau-Brunswick, qui s'étend de Dalhousie à Pointe-Sapin.

Les pêcheurs dressent un bilan plutôt positif en raison des captures, mais aussi en raison du prix obtenu pour les prises.

Le début de saison de pêche, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick, n'a pas été très reluisant.

Au début mai, les forts vents ont forcé les pêcheurs à rester à quai pendant plusieurs jours.

Toutefois, dame Nature a été beaucoup plus conciliante au mois de juin, ce qui a donné l'occasion aux pêcheurs de reprendre le temps perdu.

Emmanuel Moyen de l'Union des pêcheurs des Maritimes qualifie d'ailleurs la saison qui s'achève de vraiment bonne.

Les pêcheurs, comme Yvon Arseneau, de Pointe-Verte, sont également satisfaits des prix reçus, soit près de sept dollars la livre en moyenne.

« Positif oui parce que le prix est là. Le prix est là pis les marchés sont là », indique Yvon Arseneau, un pêcheur de longue date de Pointe-Verte.

De plus, des signes encourageants laissent entrevoir de bonnes saisons à venir.

« Il y avait beaucoup beaucoup de femelles avec des oeufs pis il y a beaucoup de petits homards encore. C'est des petits qu'on va pogner probablement l'année prochaine pis toute ça. Moi je crois que dans le futur ça va être encore mieux », se réjouit André Pitre, un autre pêcheur de Pointe-Verte.

Plus d'articles

Commentaires