Retour

Pénurie de logement à Hearst : un plan d'action est proposé

La ville de Hearst dans le Nord de l'Ontario manque de logements. Le taux d'inoccupation est de moins de 1 %.

Au cours de consultations qui ont pris fin lundi soir, une des pistes de solutions proposées est de créer des logements à prix abordable destinés aux aînés. Les personnes âgées qui veulent déménager dans un endroit plus petit pourraient alors vendre leur maison à de jeunes familles comme Lysann Boisvert, qui a eu beaucoup de mal à trouver un logis en revenant à Hearst.

J'ai été choyée d'avoir des parents qui habitaient dans la communauté parce que cela m'a pris un bon sept mois à trouver un appartement qui était ce que je m'attendais d'avoir.

Lysann Boisvert, résidente de Hearst

L'hôpital Notre-Dame de Hearst qui a envoyé une représentante aux consultations est intéressé par le dossier.

« Avoir des logements qui sont raisonnables, qui sont accessibles puis qui sont adaptés pour les personnes âgées, c'est un gros manque », a indiqué Sylvie Bélanger.

Reprise économique à l’horizon

Outre les personnes âgées, la reprise économique met une pression sur le taux de logement vacant à Hearst.

L'ouverture possible d'une mine de graphite au nord de la municipalité d'ici quelques années, nécessitera la construction de nouveaux logements, selon la directrice générale de la Corporation de développement économique Sylvie Fontaine.

La firme SHS Consulting, chargée des consultations s'est donné jusqu'au printemps prochain pour finaliser le plan d'action.

Plus d'articles

Commentaires