Retour

Pénurie de logements à Revelstoke : les employeurs peinent à garder leur personnel

Les entreprises de Revelstoke, une destination touristique en Colombie-Britannique, doivent faire preuve de créativité pour trouver des solutions à la crise de l'immobilier et réussir à loger leurs employés.

« Nos travailleurs de première ligne s'entassent, honnêtement, à 17 dans des maisons de trois chambres juste par nécessité, ils font du "couch surfing", et dans certains cas, vivent sur la banquette arrière de leur voiture pendant des semaines », souligne Kevin Dorrius, directeur général de l’organisme Community Futures Revelstoke.

« Nous sommes rendus au point où nos problèmes de logement sont si graves que nous devrions peut-être arrêter d’oeuvrer pour le développement économique [...], parce que nous n'avons vraiment aucun endroit où placer les gens. »

Kevin Dorrius dit que les entreprises locales signalent des postes vacants et ont de la difficulté à retenir leur personnel parce que de nombreux travailleurs n’arrivent pas à trouver un endroit pour vivre.

« Le secteur de l'hébergement, uniquement, nous dit qu'il lui manque plus de 100 employés en hiver, simplement en raison de la pénurie de logements », note-t-il.

« Ce qui se passe en ce moment, c’est que nous avons des hôtels et des restaurants locaux, et des magasins indépendants qui achètent des maisons spécifiquement pour y placer leurs employés. »

Appartements pour employés

M. Dorrius espère maintenant la concrétisation d’un projet : un lotissement de 100 unités de type-dortoir, qui seraient construites spécifiquement pour être louées aux employés. Il estime à environ 18 millions de dollars les coûts de ce projet.

Selon Kevin Dorrius, un propriétaire foncier possède une parcelle de terrain qui pourrait être utilisée comme site, et a manifesté son intérêt pour le projet. Il admet que l’idée est « encore loin d'être une réalité », mais espère que le développement immobilier commencera à prendre forme au cours de la prochaine année.

Entre-temps, l’hôtel Cube de Revelstoke a reçu l'approbation du conseil municipal cette semaine pour construire deux micro-appartements pour employés sur sa propriété.

« Même si nous payons des salaires compétitifs, c’est toujours très difficile de retenir les gens, alors nous avons eu cette idée », explique le propriétaire Louis-Marc Simard.

Les deux studios seraient principalement utilisés comme logements à long terme pour le personnel de l'hôtel.

Avec les informations de Jaimie Kehler, CBC