Retour

Perte nette de plus d'un milliard de dollars américains pour Encana

La pétrolière albertaine Encana accuse le bas prix du pétrole d'être responsable de ses pertes de 1,2 milliard de dollars américains au troisième trimestre de 2015.

La perte s'élève à 1,47 $ par action et contraste avec le 2,8 milliards de dollars américains de profit net enregistré l'an dernier au troisième trimestre. Au total, la dépréciation d'Encana se chiffre à 3,6 milliards de dollars pour les 9 premiers mois de l'année 2015.

L'entreprise pétrolière enregistre également des pertes de 2 millions de dollars sur la vente de ses actions en comparaison avec les gains de 2,4 milliards qu'elle avait faits l'an dernier à pareille date.

Encana a également des pertes d'exploitation de 24 millions de dollars, soit 3 ¢ par action pour le troisième trimestre. Une énorme différence comparativement au profit de 281 millions de dollars en 2014. Les pertes opérationnelles du troisième trimestre sont toutefois moins importantes que celles du deuxième trimestre, qui étaient de 167 millions de dollars.

Doug Suttles, le président d'Encana, affirme que l'entreprise a fait des progrès au troisième trimestre. « Des décisions importantes au sein de l'organisation renforcent notre entreprise. »

La pétrolière a choisi de concentrer ses efforts autour de quatre projets, soit Permian et Eagle Ford, dans le sud des États-Unis, et Duvernay et Montney, dans l'Ouest canadien.

La production pétrolière d'Encana s'élève à près de 400 000 barils par jour, une diminution de 15 % par rapport à celle du troisième trimestre 2014.

Plus d'articles

Commentaires