Retour

Petronas achètera 25 % d'un projet de GNL en Colombie-Britannique

Petronas, société d'État de la Malaisie, dit qu'une des ses entités a signé un accord pour devenir partenaire du projet de gaz naturel LNG Canada à Kitimat en Colombie-Britannique.

Petronas, qui n’a pas divulgué la somme de l’investissement dans un communiqué publié jeudi, dit qu’elle s’attend à ce que l’accord soit finalisé dans les prochains mois après l'obtention d'autorisations réglementaires.

L’annonce a lieu moins d’un an après l’annulation d’un mégaprojet de 36 milliards de dollars de gaz naturel liquéfié (GNL) en Colombie-Britannique par Petronas et ses partenaires.

Un consortium mené par Petronas a annoncé en juillet 2017 qu’il abandonnait le projet de GNL Pacific NorthWest près de Port Edward à cause d’un « environnement extrêmement difficile » créé par la diminution des prix du gaz.

Selon le nouvel accord, North Montney LNG Limited Partnership, qui appartient à Petronas, deviendra propriétaire de 25 % des actions du projet LNG Canada.

Shell Canada Energy serait le détenteur de 40 %, PetroChina Canada Ltd de 15 %, Mitsubishi Corp. de 15 % et Kogas Canada LNG Ltd du 5 % restant.

Petronas dit que le projet proposé comprend la conception, la construction et l’exploitation d’une usine de liquéfaction et d’établissements pour l’entreposage et l’exportation du gaz naturel liquéfié, y compris les établissements marins.

L’usine comprendra au départ deux unités de traitement avec la possibilité d’agrandir le projet.

« Petronas est heureuse de devenir partenaire du projet LNG Canada, a déclaré le PDG Tan Sri Wan Zulkiflee Wan Ariffin. Nous sommes engagés à fournir le GNL et le gaz naturel, le combustible fossile le plus propre au monde, au marché mondial de l’énergie qui est en croissance. »