Retour

Peu d’intérêt pour l’exploration pétrolière au large de Terre-Neuve

La dernière série d'appels d'offres pour de l'exploration pétrolière ou gazière au large de Terre-Neuve-et-Labrador a été peu fructueuse. Une seule soumission a été présentée et sa valeur est modeste : 15 millions de dollars seulement.

Des appels d’offres avaient été lancés pour trois zones. Aucune soumission n’a été faite pour deux d’entre elles, selon l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers.

La seule soumission provient des compagnies Husky Oil et BP Canada qui s’engagent à dépenser 15 millions de dollars à parts égales dans le bassin Jeanne d’Arc, situé à 315 km à l’est de Saint-Jean, la capitale de Terre-Neuve.

C’est dans ce bassin que se trouvent les principaux gisements en exploitation à Terre-Neuve : Hibernia, Terra Nova et White Rose.

L’intérêt pour la prospection au large de Terre-Neuve a beaucoup baissé par rapport aux derniers appels d’offres. Les sommes que s’étaient engagées à dépenser les entreprises du secteur sont passées de 559 millions de dollars en 2014 à 1,2 milliard l’an dernier.

Plus d'articles

Commentaires