Retour

Plainte contre Résolu : rien d’inquiétant, selon un économiste

L'économiste Gilles Bergeron croit que la diminution de la demande sur le marché international explique la susceptibilité accrue des papetières américaines.

La semaine dernière, la société américaine Norpac a porté plainte au département américain du commerce, accusant Produits forestiers Résolu (PFR) de concurrence déloyale.

« Les entreprises américaines, pour protéger le marché, déposent des plaintes contre les entreprises canadiennes en les accusant de profiter de subventions », explique Gilles Bergeron.

Une rencontre rassurante

Lundi matin, le président du syndicat de la papeterie Alma affilié à la CSN, Jean-Pierre Lebel, s’est entretenu avec la direction de PFR.

Pour l’instant, Jean-Pierre Lebel ne s’inquiète pas pour les activités de l’usine d’Alma.

« Je pense que Norpac est une compagnie en difficultés financières. Elle passe par le même processus que nous en 2010 », croit Jean-Pierre Lebel.

Pour sa part, la direction de PFR n’a pas voulu réagir avant d’étudier la plainte qui a été déposée à son endroit.

Plus d'articles

Commentaires