Retour

Plus d’Albertains ont touché l’assurance-emploi en novembre 2017

Le mois de novembre a vu la première augmentation en 12 mois du nombre de prestataires de l'assurance-emploi en Alberta. Cette hausse de 1,8 % est en grande partie attribuable aux données sur l'emploi dans la grande région d'Edmonton, selon Statistique Canada.

La capitale albertaine a connu le plus grand changement entre octobre et novembre, avec une augmentation de 5,9 % du nombre de prestataires, tandis qu’il était en baisse à Calgary.

L’économiste en chef de la Ville d’Edmonton, John Rose, voit le mois de novembre 2017 comme une anomalie. « Il faut être extrêmement prudent en tirant des conclusions sur les données de l’assurance-emploi », dit-il.

Par exemple, une diminution du nombre de prestataires ne veut pas nécessairement dire que le même nombre de personnes ont retrouvé un emploi.Plutôt, ceci peut signifier que pour de nombreuses personnes, les prestations arrivaient à échéance.

Par ailleurs en 2016, le gouvernement Trudeau avait augmenté le nombre de semaines auxquelles les prestataires de l’Alberta pouvaient avoir droit, en réponse à la récession. Les travailleurs d’Edmonton n’avaient pas droit à cette extension, jusqu’à ce qu’Ottawa modifie sa politique au mois de mai l’an dernier.

Taux de chômage en baisse

John Rose affirme que les autres indicateurs de la population active reflètent un marché du travail en santé pour le mois de novembre. En effet, le taux de chômage pour Edmonton a diminué de 1,6 % en novembre, par rapport au mois précédent, et environ 1500 emplois se sont rajoutés dans la capitale albertaine.

Les secteurs manufacturiers, les services professionnels et financiers ont fait des gains en emploi, tandis que le secteur de l'éducation a subi quelques pertes en fin d'année 2017, ajoute-t-il.

L’important, pour John Rose, est l’année complète. Entre novembre 2016 et novembre 2017, le nombre d’Albertains touchant l’assurance-emploi a diminué de 36 % et de 30 % à Edmonton.