Retour

Plus de 1250 personnes se procurent la nouvelle monnaie virtuelle

À peine lancée, la nouvelle cryptomonnaie Impak Coin, une monnaie virtuelle canadienne de type Bitcoin, a trouvé preneur chez plus de 1250 personnes qui ont chacune acheté pour 800 $ ou plus de monnaie virtuelle.

En entrevue à l'émission Les Matins d'ici, le président-directeur général d'Impak coin, Paul Allard, a déclaré que ces personnes se retrouvaient un peu partout au Canada et dans 50 pays. Il s'agit d'une prévente pour cette cryptomonnaie lancée lundi, puisque les usagers pourront l'utiliser à compter de janvier 2018 dans environ 500 entreprises. L'objectif est d'atteindre 2000 entreprises dans les prochaines années.

« À l'international, on est déjà en discussions avec la France, l'Angleterre, la Hollande, l'Italie et les États-Unis, par exemple », a déclaré M. Allard.

L'Impak Coin est en quelque sorte une version canadienne du Bitcoin, mais avec une philosophie complètement différente. Il s'agit en fait de la première cryptomonnaie à avoir reçu l'autorisation des autorités canadiennes en valeur mobilière. Cette monnaie virtuelle est entièrement destinée à l'économie d'impact, c'est à dire à l'achat local afin de promouvoir l'économie urbaine, régionale et nationale.

« On a mis des règles du jeu qui permettent que cette crypto monnaie soit dédiée à encourager le citoyen à soutenir l'économie durable et de faire en sorte que lorsqu'on soutient des commerçants, comme TerraVin par exemple, on pourra recevoir des Impak Coins, on peut dépenser dans ces commerces-là et ça créé une économie parallèle », affirme M. Allard.

Plus d'articles

Commentaires