Retour

Plus que quelques semaines de travaux à Ciment McInnis

La cimenterie de Ciment McInnis finalisera ses travaux d'ici quelques semaines.

La construction de l’usine de ciment sera complétée d’ici le printemps 2017 comme prévu. À ce jour, les travaux sont finalisés à 95 %. Les travailleurs sont à pieds d'œuvre jour et nuit pour terminer l'usine.

La directrice des communications pour Ciment McInnis, Maryse Tremblay, explique que tous les équipements doivent être testés et ajustés afin d’être prêts pour la mise en activité de l’entreprise.

Ça exige beaucoup de coordination entre les différentes équipes de travail.

Maryse Tremblay, directrice des communications chez Ciment McInnis

Jusqu’à maintenant, plus de 200 équipements ont été transmis des équipes de la construction aux équipes d’opérations.

Clients au rendez-vous

La méfiance des clients potentiels s’est transformée à la vue de la mise en service de l’usine de ciment selon la directrice des communications pour Ciment McInnis, Maryse Tremblay. Plusieurs ententes ont déjà été conclues et des engagements formels ont été pris envers des clients américains et canadiens.

États-Unis, Canada, on a des ventes dans les deux marchés. […] On a des engagements de pris pour la production 2017. Tout va bien et ce sont souvent des engagements à long terme.

Maryse Tremblay, directrice des communication chez Ciment McInnis

Le secteur de la cimenterie ne comporte que très peu de joueurs. C’est un avantage selon la directrice des communications qui affirme que Ciment McInnis représente rapidement une nouvelle possibilité crédible pour les clients puisque la compétition n’est pas très forte.

Emplois gaspésiens

Comme prévu, l’entreprise aura besoin d’une centaine de personnes pour exploiter l’usine de Port-Daniel. Ce nombre est partagé entre l’usine, la carrière et le terminal maritime.

Pour le terminal maritime, c’est une entreprise, un fournisseur de service, qui va opérer le terminal avec notre maître de Port.

Maryse Tremblay, directrice des communication chez Ciment McInnis

Maryse Tremblay se réjouit que l’entreprise ait pu recruter environ 70 % de son personnel du côté de la Gaspésie. Pour les employés spécialisés, ils proviennent généralement de l’extérieur, mais s’installent dans la région, ce qui demeure positif, selon Mme Tremblay.

Rappelons que le projet de 1,1 G$ a suscité la controverse et que plusieurs dépassements de coûts qui ont exigé un investissement de la part du gouvernement québécois.La mise en activité de l’entreprise est prévue au printemps 2017.