Retour

Port de Québec : feu vert aux consultations publiques pour le projet Beauport 2020

Après plusieurs refus, l'étude environnementale déposée par le port de Québec pour son projet d'agrandissement dans le secteur de Beauport a finalement été jugée conforme par l'Agence canadienne d'évaluation environnementale (ACÉE).

L'Administration portuaire de Québec (APQ) peut donc aller de l’avant avec le processus de consultation publique sur le projet Beauport 2020, évalué à 190 millions de dollars. Elle tiendra une première rencontre d’information le 16 janvier au cours de laquelle des experts présenteront les conclusions de l’étude de 1500 pages produite par la firme Englobe.

« Beauport 2020 permettra la création d’un nouvel espace de développement respectueux de l’environnement et la consolidation puis la bonification du site récréotouristique de la baie de Beauport », a fait valoir le président-directeur général du port de Québec, Mario Girard, par voie de communiqué .

L’Agence canadienne d’évaluation environnementale sollicite les commentaires du public jusqu’au 10 février et tiendra elle aussi des rencontres d’information à partir du 31 janvier.

« Preuve partielle »

Pour Christian Simard, le directeur général de Nature Québec, la décision de l’ACÉE est prise en fonction d’une « preuve partielle » puisqu’elle n’analyse pas les éléments qui sont de compétence provinciale selon lui.

Il assure que son organisme participera aux consultations publiques, mais maintient que Québec devrait avoir son mot à dire par l’intermédiaire du Bureau des audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

Rappelons que la Cour supérieure a confirmé dans un jugement rendu l’été dernier « toute question touchant le réseau portuaire canadien » relevait du gouvernement fédéral. Cette décision a été portée en appel par Québec.

Plus d'articles

Commentaires