Retour

Port Saguenay veut un système de convoyeur pour le projet BlackRock

L'annonce faite mardi par BlackRock relance le projet de construction d'un convoyeur au port de Grande-Anse. La compagnie veut installer une usine de transformation de ferrovanadium à cet endroit.

Le directeur de Port Saguenay, Carl Laberge, indique que la venue d’un client important comme BlackRock change la donne. Il fallait d’abord doter le port d’un chemin de fer. Le convoyeur permettrait maintenant d’acheminer de la marchandise en vrac.

On a des projets en ce sens-là. Actuellement, on est au début de ça. On a toujours des alternatives pour transporter les matériaux, mais ce qu’on voit comme étant la meilleure manière d’être efficace au niveau environnemental, au point de vue des coûts, c’est un convoyeur.

Carl Laberge, directeur général, Port Saguenay

Des études préliminaires évaluaient le coût d'un convoyeur à une centaine de millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires