Retour

Premier recul des ventes trimestrielles pour l'iPhone

Le géant de l'informatique Apple a vu ses revenus diminuer pour un premier trimestre en plus d'une décennie, les ventes des téléphones iPhone ayant reculé par rapport à l'an dernier. Cela accroît le niveau de pression sur la société publique la mieux évaluée au monde afin qu'elle développe un nouveau produit d'envergure.

Apple a vendu plus de 51,2 millions de téléphones pendant les trois premiers mois de 2016, ce qui lui a permis d'engranger un bénéfice trimestriel de 10,5 milliards de dollars américains. Ce montant est plus élevé que ce que prévoyaient les analystes, mais les ventes ont été inférieures aux 61 millions d'iPhone écoulés un an plus tôt.

La société de Cupertino, en Californie, doit combattre la perception voulant que ses nouveaux modèles d'iPhone ne soient pas très différents de leurs prédécesseurs, dans un contexte où les ventes de téléphones intelligents ralentissent partout dans le monde.

Apple vend aussi des tablettes électroniques iPad, des ordinateurs Mac et d'autres produits électroniques, mais près des deux tiers de son chiffre d'affaires trimestriel de 50,6 milliards de dollars provenaient des iPhone.

Les revenus ont baissé de 13 % par rapport à la période de janvier à mars 2015. Et la société a surpris les analystes en prédisant un nouveau recul de 13 % ou plus de ses revenus pour le trimestre en cours. L'action d'Apple retraitait de plus de 8 % sur le NASDAQ dans les transactions d'après-séance.

Plus d'articles

Commentaires