Retour

Projet d'expansion pour l'acheteur potentiel de Thomas Canning

Une entreprise de Mississauga, Golden Miles Food, est en voie d'acheter les installations du producteur de tomates Thomas Canning.

Le président de Golden Miles Food, Santosh Mahal, a l'intention d'agrandir l'usine et d'y transformer plusieurs autres légumes en plus des tomates.

M. Mahal aimerait transformer des fèves et du maïs, en plus de produire des tonnes de sauce tomate. L'homme d'affaires possède déjà une entreprise qui fabrique des pâtes.

Il aimerait également créer plusieurs emplois et embaucher des travailleurs locaux dans la région de Lakeshore.

« Je pourrai vous en dire plus dans une semaine », indique M. Mahal.

Ennuis avec la justice

Thomas Canning avait reçu une subvention de 3 millions de dollars du gouvernement de l'Ontario en 2014, afin de bâtir une nouvelle usine, de créer des emplois et d'étendre ses activités en Chine et au Nigeria.

Le ministre de l'Agriculture de l'Ontario, Jeff Leal, avait même participé à une mission commerciale internationale avec le président de Thomas Canning, William Thomas.

Selon les documents judiciaires, la compagnie familiale de Maidstone doit plus de 4 millions de dollars à ses créanciers.

Les ennuis de Thomas Canning ont débuté en 2015, alors que la compagnie a été accusée d'étiquetage frauduleux en indiquant que ses tomates étaient biologiques et canadiennes alors que ce n'était pas le cas.

Le propriétaire, William Thomas aurait également menti à un inspecteur fédéral.

En mars, neuf cultivateurs ont intenté une poursuite de près de 3 millions de dollars, accusant la compagnie de ne pas avoir respecté son contrat, provoquant la perte de leurs récoltes.

L'un des plaignants, David Epp, ne voit pas d'un bon oeil le fait que Thomas Canning ait mis ses avoirs sous séquestre.

« Notre dossier est toujours devant les tribunaux, mais comme la compagnie a été vendue, il n'y a plus rien. On ne s'attend pas à recevoir de l'argent pour nos pertes », souligne-t-il.

Subvention perdue

« Nous évaluons présentement la situation en attendant que la transaction de l'entreprise soit finalisée », a indiqué le ministre Jeff Leal par rapport à la subvention de 3 millions de dollars.

Au moment de mettre ce texte en ligne, le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires publiques ne pouvait pas indiquer à Radio-Canada où était passé le montant de la subvention.

William Thomas sera de retour en cour le mois prochain pour une audience préliminaire.

Plus d'articles

Commentaires