Retour

Projet de restructuration pour la coopérative de Baie-Johan-Beetz

La coopérative de solidarité Les Choix de Marguerite de Baie-Johan-Beetz souhaite embaucher un agent de diversification économique pour l'aider dans son projet de restructuration.

La direction de la coopérative a déposé une demande d’aide financière de 45 000 $ auprès de la Société du Plan Nord pour payer l’agent de diversification économique qu’elle veut recruter. Le nouvel employé produirait notamment un plan d’affaires détaillé.

Il faut faire un plan d’affaires et travailler correctement pour éviter de faire davantage de déficit

Frédérick Gagnon, directeur de la coopérative

La coopérative est le seul moteur économique local. Elle opère l’épicerie, une station d’essence, un espace café internet et une agence de Société des alcools du Québec (SAQ). De plus, elle a débuté une production maraîchère l’été dernier. Elle souhaite trouver une autonomie financière.

Depuis que la coopérative opère, elle reçoit chaque année une aide financière de la municipalité. La direction de la coopérative voudrait pouvoir réussir à s’en passer ou à rediriger cette aide pour développer d’autres projets plutôt que s’en servir pour éponger le déficit à la fin de l’année.

Une coopérative d’habitation pourrait aussi voir le jour. Selon le directeur de la coop, Frédérick Gagnon, elle répondrait à un besoin, car il y a peu de maisons et de terrains disponible à Baie-Johan-Beetz.

Le service de proximité et les commandes spéciales sont parmi les forces de la coopérative, note son directeur.

Fédérick Gagnon espère que la coopérative pourra maintenir ses services dans le futur et que la municipalité sera en mesure d’attirer de nouveaux résidents pour devenir plus prospère.

Plus d'articles