Retour

Projets de développement dans l'ancienne scierie Krueger à Ragueneau

À Ragueneau, l'ancienne scierie Krueger, fermée en 2005, pourrait bien redevenir un moteur de développement économique. Le président de la compagnie Sources Côte-Nord compte y mettre en opération une usine d'eau embouteillée d'ici la fin de l'année. Un autre entrepreneur prévoit louer une partie des locaux pour construire une mine de cryptomonnaie.

Un texte d'Émile Duchesne

Le président de Sources Côte-Nord, Jérémie Gagnon, veut construire une conduite souterraine de la source d'eau potable dont il est propriétaire jusqu'à l'ancienne scierie Krueger.

Le projet est ambitieux, car il en coûtera 2 millions $ pour la réfection du bâtiment et au moins 5 millions $ pour les infrastructures reliées à l'usine d'eau embouteillée selon Jérémie Gagnon. Ce dernier dit compter sur des investisseurs.

Jérémie Gagnon se sert du projet de mine cryptomonnaie d'un partenaire pour convaincre les banquiers de lui prêter de l'argent. « C'est des locataires qui vont apporter des sous pour l'entreprise qui va nous permettre de sécuriser les banques dans leur investissement ».

Le promoteur de la mine de cryptomonnaie, Jason Lagacé, explique que les installations de la mine auront besoin d'une grande surface.

Jeremie Gagnon affirme qu'Hydro-Québec a approuvé la demande de raccordement à l'usine. La société d'État lui aurait accordé 500 kWh pour lui-même et tous ses locataires.

Le projet d'usine d'eau embouteillée et de mine de cryptomonnaie fait partie des douze qui sont liés à la chaîne de blocs approuvés par Hydro-Québec dans la province. Et comme les autres promoteurs, Jason Lagacé ne connaît pas le tarif que la société d'État lui facturera pour l'énergie nécessaire à sa mine de cryptomonnaie.

Avec les informations d'Olivier Roy-Martin