Retour

Québec cherche à accroître les exportations vers le Mexique

Dans le cadre d'une tournée économique de quatre jours entamée hier, le premier ministre québécois s'entretiendra aujourd'hui avec le président mexicain Enrique Pena Nieto. Ils discuteront d'enjeux commerciaux, mais aussi d'environnement et de changements climatiques.

À l'approche de la conférence de Paris sur l'environnement, le Québec est à la recherche de partenaires pour élargir le marché du carbone auquel il participe. Le premier ministre Philippe Couillard et Enrique Pena Nieto doivent par ailleurs signer aujourd'hui une entente de collaboration en matière de changements climatiques.

Selon Philippe Couillard, la récente entente de principe sur le Partenariat transpacifique s'invitera fort probablement dans leurs échanges, qui représentent également une occasion de souligner le 35e anniversaire des relations privilégiées entre le Québec et le Mexique.

Le Mexique, un partenaire important pour le Québec

Premier client du Québec en Amérique latine, sixième à l'échelle mondiale, le Mexique est l'un des rares États souverains avec lesquels le Québec entretient une relation bilatérale directe.

Philippe Couillard se réjouit de cette rencontre, qui permettra la formalisation de ces liens : « Le fait que ces relations se formalisent, en soit, pour le Québec, c'est un progrès diplomatique important. »

Accompagné du ministre de l'Économie, de l'Innovation et des exportations, Jacques Daoust, et de plusieurs représentants d'entreprises, M. Couillard entend aussi multiplier les exportations du Québec vers le Mexique : la province importe quatre fois plus qu'elle n'exporte vers ce pays.

Afin d'infléchir cette tendance, le premier ministre et sa délégation participeront aujourd'hui au premier forum Québec-Mexique sur l'industrie de l'animation, du jeu vidéo, et du multimédia, un des cinq créneaux ciblés par le gouvernement pour accroître les exportations. Les autres domaines prometteurs sont le transport, l'industrie agroalimentaire, et les secteurs de la construction et de l'énergie.

M. Couillard s'envolera par la suite pour l'Islande, où il assistera à la troisième assemblée de l'Arctic Circle, qui débute vendredi.

Avec les informations de Hugo Lavallée

Plus d'articles

Commentaires