Retour

Québec créera quatre stations multicarburants d'ici 2018

Le gouvernement du Québec implantera des stations multicarburants dans quatre régions de la province pour un projet pilote visant à favoriser l'utilisation d'énergies vertes dans les transports intérieurs, a annoncé le ministre de l'Énergie du Québec, Pierre Arcand. 

Les stations multicarburants offriront aux consommateurs de l'essence conventionnelle, de l'hydrogène, du gaz propane, du gaz naturel, des biocarburants et de l'électricité.

Une station multicarburants sera créée en Estrie, en Outaouais, dans la Communauté métropolitaine de Québec et dans la Communauté métropolitaine de Montréal. Les stations devraient être ouvertes d'ici 2018.

« Nous voulons confirmer la faisabilité technique et commerciale de la cohabitation de plusieurs types de carburant sur un même site », a-t-il poursuivi en précisant la volonté du gouvernement de moderniser l'économie québécoise vers une diminution de l'émission de carbone.

Incapable de préciser les coûts du projet-pilote, le ministre Arcand a indiqué que le gouvernement créera, dans le projet de loi 106, l'organisme Transition énergétique Québec qui chapeautera le projet pilote.

Le projet pilote sera réalisé en collaboration avec Hydro-Québec, Gaz Metro, la Coop fédérée, Air Liquide, Toyota Canada et l'Association québécoise du propane. 

L'objectif du gouvernement est de voir toutes les stations-service québécoises équipées d'une borne de recharge électrique d'ici 2020. Le gouvernement prévoit également légiférer afin de forcer les nouvelles stations-service, de même que celles qui sont susceptibles d'être rénovées, de prendre le virage vers l'offre de multicarburants en 2030.