Retour

Québec doit financer davantage le Carrefour maritime, dit la mairesse Vignet

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, souhaite que Québec augmente sa participation financière au projet de Carrefour maritime.

En entrevue à l'émission Info-Réveil, Mme Vignet a expliqué qu'elle compte rencontrer prochainement la ministre du Tourisme, Julie Boulay, afin de trouver d'autres façons de financer le bâtiment principal du Carrefour.

La mairesse affirme que ce bâtiment, qui doit notamment abriter des bureaux de la Société des traversiers du Québec, de Duvetnor et des Croisières AML, n'est admissible à aucune subvention gouvernementale. Elle déplore cette situation qui pourrait forcer la Ville de Rivière-du-loup à investir davantage que les sommes prévues.

En septembre dernier, Québec et Ottawa ont confirmé une aide financière de 2,6 millions de dollars chacun pour le projet de Carrefour maritime, estimé à 14 millions de dollars.

En révisant le projet, la mairesse Vignet affirme cependant que la participation de Québec doit être bonifiée, et que davantage de dépenses doivent être admissibles à des programmes gouvernementaux.

La participation financière de la Ville est évaluée à 4,6 millions de dollars pour le projet de Carrefour maritime. La mairesse Vignet précise que cette somme ne sera pas revue à la hausse, même si le montage financier du projet est en révision.